Nom d’usager :
Mot de passe :

Historique et évolution de l’Association

À l’automne 1968, les enseignants (es) des cours de religion des établissements scolaires du Québec se sont regroupés au sein de    l’Association des Professeurs de Religion des Écoles Normales Catholiques du Québec (APRENCQ).  Mais peu de temps après, un changement majeur se produit avec la fermeture des écoles normales au Québec.  Il faut donc changer l’appellation.  Un comité provisoire est créé visant à former une nouvelle association.

En mai 1970,  le dit-comité décide de fonder l’Association québécoise des professeurs de religion (AQPR). À ce moment, la société québécoise est en pleine mutation et le pluralisme devient de plus en plus une réalité.

Au milieu des années 70, l’apparition des cours de morale fait en sorte que l’association se dote d’une charte  établissant clairement le caractère non-confessionnel de son statut, afin de permettre aux enseignants (es) de morale dont le nombre est très restreint, d’en faire partie. (cf.Rapport écrit par Madame Giannina Mercier-Gouin).  En l975, la revue Médium, le bulletin de liaison et d’information  paraît pour la première fois.

En 1977, l’AQPR devient officiellement l’Association Québécoise des Professeurs de Morale et de Religion (AQPMR).  La revue Médium change de nom et devient alors l’Infoli pendant plus de 25 années.

En 1990, une nouvelle association nommée l’Association Québécoise des Enseignants en Morale (AQEM) voit le jour.   Ce regroupement est né suite à l’insatisfaction de certains membres concernant la place accordée aux enseignants (es) de morale du primaire et du secondaire au sein de l’AQPMR.  Ces deux organismes  poursuivent toutefois les mêmes buts : offrir aux enseignants (es) d’enseignement religieux et moral des occasions de rencontre annuelle lors des congrès, des échanges et de l’information.  Au cours des dernières années, l’AQPMR a tenté d’établir les liens avec l’AQEM mais les démarches sont demeurées vaines.

Le nouveau cours «Éthique et culture religieuse» permet de donner un nouveau souffle à l’Association.  À l’automne 2007, les membres réunis en assemblée générale  décident de modifier le nom. Cette association s’appellera dorénavant «Association Québécoise  en éthique et culture religieuse» (AQÉCR). Enlever le mot «enseignants» permet d’intégrer des universitaires, des conseillers pédagogiques et même des étudiants.

    Nous souhaitons sincèrement que toutes les personnes intéressées, de près ou de loin, au programme Éthique et culture religieuse se sentent interpelées pour adhérer à cette nouvelle association désireuse d’offrir les services répondant aux besoins des personnes concernées.